imgu44f193996b6d6

 

Rencontre avec les élèves de l’école Notre-Dame à Annonay

Jeudi 9 décembre, école Notre-Dame à Annonay, Lucienne, Jean-Marie et moi avons été conviés à témoigner dans le cadre du programme de culture religieuse. Mme Rama, en charge des échanges inter-religions, nous accueille dans cet établissement, dont vous pouvez trouver l’histoire ICI. Favoriser les échanges entre les diverses confessions, donner aux élèves les clés nécessaires à l’acceptation des différences, sont les bases du projet pédagogique de cette école. La philosophie de l’enseignement proposé aux élèves s’articule autour de quelques éléments, dont l’évidence se compare avec la simplicité dans laquelle chacun d’entre nous pourrait se retrouver : chaque jeune est unique, il a ses qualités propres, il ne peut vivre sans les autres.

8 h. Nous nous retrouvons tous trois, séparément, en face d’une vingtaine d’élèves. Les lointains souvenirs de l’école ressurgissent fugacement. Les regards sont interrogatifs. Mais le désir de parler de notre expérience sur le Chemin l’emporte et les mots viennent naturellement. Les interrogations des jeunes élèves portent sur les questions pratiques : Combien de km ? Les blessures ? Combien ça coûte ? Jusqu’à la question fatidique : A quoi ça sert ? Ou : Vous n’en aviez pas marre de marcher si longtemps ?

A quoi ça sert ? Est-ce que vous avez changé ? C’est le moment d’évoquer la démarche spirituelle acquise le long du Chemin, d’évoquer qu’une telle aventure se prépare, qu’elle est un cheminement parfois très long. A 13/14 ans, il est difficile d’entendre parler de bilan d’une vie, de recherche de soi, du sens de la vie. Pourtant, on perçoit, au fil des minutes, que notre parole s’installe. Cette parole ne se réveillera peut-être que dans de nombreuses années, mais il est imaginable qu’un jour, elle deviendra un refuge dans les moments de doute, d’interrogations sur une vie qui ne déroule pas forcément selon les certitudes de la jeunesse.

C’est à cet instant que notre devoir de témoigner, de partager l’acquis inestimable, accumulé pas à pas sur notre Chemin devient fort et concrétise notre volonté intérieure.

10 h – Nous nous retrouvons autour d’un café, conscients d’avoir imprégné, à notre manière, la conscience spirituelle de tous ces jeunes.  

Il faut rappeler que ces rencontres sont organisées chaque année et que d’autres pèlerins et pèlerines, avant nous, ont, sans aucun doute, vécu ces moments intenses.

Mots clés Technorati : ,,
Publicités

Une réponse "

  1. Michèle dit :

    magnifique témoignage d’une rencontre
    moment très fort
    si riche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s