La cliente d’un Quick à Reims, devenue invalide après avoir glissé sur une frite !

Cette information, surprenante par son originalité et aussi par la procédure qu’elle a entraînée m’a pourtant interpellé à un autre titre.

Compte tenu de l’importance des conséquences de la chute de cette personne suite à sa glissade sur une frite, on peut déduire, même si on n’est pas spécialiste, que la pomme de terre possède, outre ses nombreuses qualités, le pouvoir de se transformer en structure glissante sur laquelle il ne faudrait se déplacer qu’avec un équipement adapté.

Il ne m’a pas fallu longtemps pour faire le rapprochement avec le pouvoir glissant de la neige. Je ne vous apprends rien en vous disant que, compte tenu du réchauffement planétaire, nos montagnes sont de moins enneigées et qu’il faut monter de plus en plus haut pour trouver une neige permettant aux skieurs de s’adonner à leur sport favori. Mais c’est sans compter le coût exorbitant du fonctionnement des canons à neige, lesquels en plus de cela polluent les nappes phréatiques .

L’ajout dans l’eau d’une bactérie, Pseudomonas syringae (souche 31 R) naturellement présente dans certaines eaux et sur certains végétaux, mais dont d’autres souches peuvent être très phytopathogènes, peut aider à la nucléation de la neige. Cette bactérie, commune, a la propriété de faire geler l’eau à moins de O °C, ce qui suppose-t-on lui permet d’agresser et pénétrer les végétaux qu’elle infecte.

Il m’est donc venu cette idée extraordinaire, vous en conviendrez, que l’on pourrait utiliser des frites sur les pistes orphelines de la neige. On pourrait cultiver des champs de pommes de terre à proximité des stations ,et même cela pourrait redynamiser l’agriculture en France et ça qui donnerait du travail aux moniteurs pendant l’inter-saison, quoique avec cette formule les pistes pourraient être utilisées toutes l’année, la pomme de terre, comme vous le savez ne fondant pas au soleil, on pourrait skier même au mois d’Août !

Chacun pourrait également participer à l’entretien des pistes en achetant deux barquettes de frites, une pour lui et une pour la piste.

Publicités

"

  1. lidia dit :

    Quel délire patatique !
    😉

  2. Tizel dit :

    Sympa comme idée… Mais il faudrait savoir avec quelle huile Quick fait cuire ses frites, ça doit avoit un impact sur les propriétés glissantes des frites.

    Tizel

  3. polipoterne dit :

    Tout, sauf des Mc CAIN !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s