PortraitOfDorianGray

Source

Le maire de cette ville ( enfin, une petite ville ) trouvait que ses administrés ne se regardaient pas suffisamment. Il trouvait que sa ville respirait l’indifférence et se demandait bien ce qu’il pourrait faire pour changer cela, mais il se posait aussi la question de savoir si cela entrait dans son rôle.

Il en parla à sa femme, le soir même, elle qui au contraire regardait tout le monde, mais à travers ses rideaux.

– Tu ne trouves pas que les gens ne se regardent plus ? Ils regardent partout, les vitrines, les voitures, avant de traverser la rue,  la télé, pour lire, mais ils ne se regardent pas et cela non seulement entre- eux mais eux-mêmes ne se regardent pas. Tu n’aurais pas une idée pour les obliger à se regarder, au moins à se voir ?

Elle est en train de manger sa choucroute et lui répond à peine étonnée :

– Tout à l’heure, tu as parlé de vitrines, ils sont bien obligés de se regarder dans les vitrines. ce que tu devrais faire, c’est installer, tout au long des rues, des grands miroirs dans lesquels ils ne pourraient éviter de se voir mais aussi de voir les autres.

Elle reprend une saucisse.

– Des miroirs, c’est pas bête ça !

– En fait, d’après  toi, le plus important c’est qu’ils se voient ou qu’ils regardent les autres ?

– A mon avis, il s’agit de deux choses tout à fait différentes. Mais peut-être faudrait-il qu’ils se regardent eux-mêmes avant de regarder les autres. Je le sais, ce n’est pas facile. Mais, réfléchis quand se regarde-t-on ? Toi par exemple, quand prends-tu le temps de te regarder, je veux dire par là de regarder ce que tu es ? Il ne s’agit pas de regarder ton corps, tu sais que je l’aime comme il est, mais de regarder ce qu’il y a en toi. Ce que tu es ! Jamais ! S’il y avait des miroirs partout, au début ils ne se verraient que physiquement, mais ils en auraient vite marre et seraient amenés à regarder l’intérieur d’eux-mêmes. Ils pourraient, s’avancer, se reculer, je dirais même entrer dans le miroir pour une analyse complète.

– Arrêtes de manger, tu vas encore grossir !

– Elle est bonne cette choucroute ! Qu’est-ce que je disais ? Ah ! Oui, les miroirs, bonne idée !

– Tu t’es regardée, t’as pas vu comme tu as grossi ces derniers temps ? Il faut que tu fasses attention !

– Et toi tu crois que t’es mince peut-être ? Ça me fait penser que si tu mets des miroirs, fait en sorte qu’ils ne soient pas déformants, sinon ils vont les casser !

– Ça me paraît bien compliqué cette histoire !

– Tu te décourages toujours trop vite ! Avant de te lancer, tu n’as qu’à t’entraîner sur toi-même. Petit à petit, doucement, parce que si tu te découvres d’un coup, tu risques d’être surpris. mais regarde-moi, c’est pas un bouton que te pousses sur le nez ?

– Laisse-moi tranquille !

Mots clés Technorati : ,,,,

 

 

Publicités

Une réponse "

  1. Lidia dit :

    Les miroirs de l’âmes sont ceux que l’homme évite le plus souvent… et pourtant…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s