– Vous ne pouvez pas faire attention ! C’est pas possible !

Elle est sortie de sa voiture et s’est précipitée pour constater les dégâts. Elle est apparemment furieuse et moi je dois reconnaître que je suis penaud. Faire profil bas me semble la solution la plus raisonnable pour affronter les conséquences de ma nature.

– Regardez-moi ça ! Objectivement, les dégâts ne sont pas très important, mais je ne suis pas en situation d’émettre le moindre avis et je préfère hocher la tête en signe d’ acquiescement.

Cependant, je vais bien être obligé de tenter l’esquisse d’une justification à mon erreur, car elle ne se calme pas.

– Ben, non, je ne vous ai pas vu ou du moins, je n’ai pas vu vos stops. Je suis vraiment désolé, faisons un constat, de toutes façons je suis dans mes torts.

– En plus, je n’ai pas le temps !

– Voulez-vous qu’on le fasse plus tard ?

– Pas question ! Vous ne m’avez pas vu ! Comment est-ce possible ? On est en coincé dans un embouteillage, ça n’avance pas et vous trouvez le moyen de rentrer dans ma voiture !

– Désolé, encore une fois, j’ai été distrait.

– Distrait ? Distrait par quoi ?

– Par vous, pardi ! C’est vous qui m’avez distrait !

– Ça c’est la meilleure, c’est de ma faute, maintenant !

– Mais non, pas du tout, je vais tenter de vous expliquer pourquoi je suis toujours distrait en voiture, surtout en ville. Etes-vous conscientes, vous les femmes que votre comportement en voiture enflamme l’imaginaire des hommes. Tout d’abord, il y a le regard dans le rétroviseur intérieur ou extérieur, dans lequel on ne distingue que le contour de vos yeux, juste le contour, certes, mais suffisant pour éveiller l’attention d’un homme  ! Le fait de ne pouvoir mettre un visage autour de ces yeux permet toutes les hypothèses, tous les fantasmes. D’autant que la plupart du temps, quand vous dirigez ce regard sur le rétroviseur ce n’est pas pour respecter le code de la route, c’est pour chercher en vain la faille dans votre grain de peau sans même vous rendre compte que derrière vous un homme frémit à chacun de vos mouvements. Car vous bougez beaucoup en voiture, je ne sais trop ce que vous cherchez, mais on dirait que vous êtes sans cesse à la recherche de l’objet indispensable et c’est ainsi que votre corps se balance de droite à gauche me donnant presque le tournis. Mais surtout, surtout, expliquez-moi quelle est la raison ou les raisons qui vous poussent à rejeter régulièrement vos cheveux en arrière, dans un geste ample et rond à l’image d’une danseuse classique qui aurait répété pendant des années la manière dont on projette le bras dans un demi-cercle parfait, le coude à l’extérieur, les doigts tendus, mais libres et comment tout en accomplissant ce geste sublime votre regard s’imprime quelques dixièmes de seconde sur le rétroviseur emportant ainsi l’admirateur qui vous suit dans des affres d’interrogations. Est-il pour quelque part responsable de cette apparente lascivité, de cette quasi invite ? Et puis, enfin, arrive toujours le moment où vous prenez conscience qu’une voiture est derrière vous et qu’il y a un homme au volant. Bien sûr, tout en vous indique que vous l’ignorez totalement et que si vous le fixez un peu plus intensément ce maudit rétroviseur cela n’a aucune signification. Mais l’homme, lui, comment devine-t-il que vous n’êtes préoccupée que le but de votre déplacement. L’homme est une machine à fantasmes, c’est le plus grand producteur au monde fantasmes et il faut pour cela lui pardonner ses erreurs et  la mienne en particulier d’avoir embouti votre voiture, neuve par-dessus le marché.

– Vous avez un stylo ?

Mots clés Technorati : ,,,
Publicités

"

  1. Lidia dit :

    Rires…

    Les hommes « savent » toujours parler aux femmes.
    « – Parole, parole, parole
    – Que tu es belle…
    – Encore des mots, toujours des mots… »

    Crois moi, nous ne sommes jamais dupes mais aimons infiniment faire semblant de l’être.
    Voilà le CONSTAT
    😉

  2. MBBS dit :

    Mmh, la prochaine fois que je vais prendre le volant, vais-je oser regarder dans mes rétroviseurs? Bel hommage aux conductrices, phénomène assez rare pour être relevé!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s