Depuis quelque temps, je voulais vous recommander ce site BiblioMab, site consacré aux livres anciens et aux bibliothèques. C’est pour moi, un régal de le parcourir et aussi de constater que le net permet de faire des découvertes intéressantes, enrichissantes.

J’avoue qu’il m’arrive, pratiquement tous les jours, de me poser la question de l’utilité du temps que je passe devant mon écran. Je me demande même si parfois une légère déprime ne m’envahit pas à la lecture de tous ces articles sentencieux, qui énoncent des vérités qu’il ne faut surtout pas contester.

Mais quand on découvre cette merveille on est tout à coup ragaillardi, l’espoir revient car on sait que l’on va apprendre, se cultiver sans se prendre la tête.

Les livres ont ceci de particulier c’est qu’ils sont empreints selon moi d’une certaine tendresse, d’un désir de l’auteur d’ emmener le lecteur au plus profond de lui-même. Evidemment, tout le monde ne peut adhérer aux mêmes sensibilités, mais en revanche tout le monde a le choix de ses lectures et il est rare qu’un livre n’interpelle pas.

Sur ce site, on trouve des livres anciens qui nous font prendre conscience que le monde n’a pas débuté à notre naissance, mais que de tout temps des hommes et des femmes ont voulu s’exprimer et que, quand on se situe sur le plan de la découverte de l’homme, les préoccupations n’ont pas beaucoup changé.

J’y ai même trouvé des ouvrages de science-fiction du XVIème siècle ici !

J’en profite pour citer un auteur, que je n’ai pas trouvé sur ce site, mais dont j’avais déjà parlé ici et dont les écrits date du XI ème siècle et dont la modernité est étonnante. Il s’agit de Sei Shônagon, « Les notes de chevet ». Connaissances de l’Orient – Gallimard/Unesco. Il s’agit d’un exercice d’écriture auquel on peut se livrer. Il y a par exemples :

Choses élégantes :

Sur un gilet clair, une veste blanche.

Dans un bol de métal neuf, on a mis du sirop de liane, avec de la glace pilée.

Choses désolantes :

Une chambre d’accouchement où le bébé est mort.

Un conducteur qui déteste son boeuf.

Et comme ça, on peut faire soi-même sa liste de choses. C’est un exercice qui ressemble au haïku, mais peut-être moins contraignant dans sa structure.

 

Publicités

"

  1. Olivier SC dit :

    Qui ressemble au haïku ou à l’Oulipo ?

  2. leunamme dit :

    Très beau site en effet.
    Merci pour la découverte.

  3. Lidia dit :

    Merci pour le précieux lien. Tu as raison, les livres sont des trésors
    Je retiens aussi cet exercice qui semble être une excellente thérapie, un défouloir pour les pensées de « l’instant » ou la philosophie de chacun.

  4. Bonjour,

    Merci pour cet article sur Bibliomab dont je m’occupe ;-))). Je suis ravi que cela vous plaise et je vous invite bien sûr à y venir régulièrement ! J’essaie dans la mesure du possible de poster un article par semaine. J’espère vous faire découvrir d’autres livres anciens intéressants…
    Salutations

    Léo Mabmacien

  5. motpassant dit :

    Merci pour votre visite !

  6. […] êtes vraiment décevant M. le ‘french doc’…]; un peu de rose, un peu de mauve, BiblioMab, Fabrique des rêves, “Les liens dans une nouvelle page c’est le mal” ?, Poteaux […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s