Cucumis sativus

source

Je suis sûr que vous attendiez cette information depuis longtemps, aussi j’ai tenu en ce dimanche à vous la communiquer avec la modestie qui me caractérise. Cette info concerne mon potager, il faut dire que celui-ci occupe un grande part de mes activités depuis que l’âge, mais aussi et surtout depuis que cette coutume moderne qui consiste à considérer qu’à partir de cinquante ans, l’individu n’a plus de forces, plus d’idées, plus d’envies, coûte trop cher et n’est plus malléable, sans compter l’incompétence dont il fait preuve tant sa formation de base est dépassée.

 Depuis donc depuis un an maintenant, je suis en retraite, ce mot qui a sonné dans ma tête pendant tant d’années et qui dorénavant ne sonne plus, mais résonne telles les cloches de l’angélus, c’est à dire régulièrement, inlassablement, me rappelant mon nouveau statut et me sommant de m’y maintenir au risque de déranger les  » vivants ».

 Mais, je m’égare parce qu’en fait, je veux vous parler de la bonne idée que j’ai eu de planter un pied de cornichons.

Je ne sais pas vous, mais pour moi les cornichons sont avant tout conviviaux. On sort souvent le bocal de cornichons quand on a des invités, c’est un petit luxe qui ne coûte pas cher et qui fait toujours plaisir, sinon la plupart du temps il reste sans gémir au fond du frigo toujours repoussé au fond parce qu’il gêne pour attraper des choses plu importantes.

 – Au fait, voulez-vous des cornichons ?

– Oui, oui, super !

 Le bocal de cornichons fait alors irruption sur la table et chacun soulève l’ingénieux appareil en plastique vert et fait apparaître ce condiment, les yeux brillants en disant:

 – Hum ! J’aime les cornichons ! 

 Et puis les cornichons évoquent toujours une bonne charcuterie, un bon casse-croûte, un bon petit vin, des amis.

On peut aimer les cornichons au point d’en manger un bocal entier pour atténuer les dégâts d’un chagrin d’amour par exemple mais en aucun cas on devient addicte. Si on l’oublie, il reste en attente modestement, timidement. On dirait qu’il a toujours peur de déranger. Il n’est pas comme le tabac, par exemple qui entraîne dans une dépendance nocive et dérangeante pour tout le monde ou l’alcool ou même le chocolat  qui fait en plus fait grossir ! Non ! Il n’a que des qualités !

Le cornichon est un bon compagnon. Il ne s’affirme pas assez, c’est la raison pour laquelle on se sert parfois de son nom pour désigner une personne un peu en retrait.(sic..)

 Concrètement,j’ai planté ce pied de cornichons le 6 avril. Il produit depuis le 20 juin à raison de cinq unités tous les deux jours. Nous sommes le 20 juillet c’est à dire 30 jours, ce qui donne 5 x 15 = 75 cornichons !

Le bonheur n’est pas loin ! On peut le trouver dans un cornichon et c’est ce que je ressens chaque fois que j’en mets un à mariner dans dans de l’eau salée pour ensuite le mettre dans un bocal de vinaigre que j’entrepose ensuite avec soin dans ma réserve !

 

Recette ici

Publicités

"

  1. Annie dit :

    ben ça va mieux on te lis là au moins !

    j’adore les cornichons

  2. motpassant dit :

    Est-ce que les textes apparaissaient en rouge ?

  3. gballand dit :

    J’aime bien ce texte d’une « haute précision » sur les cornichons. On sent que vous les aimez, que vous les bichonnez… jusqu’à ce qu’ils soient engloutis, par amour, bien sûr.

  4. motpassant dit :

    C’est sûr ! Je les aime pour leur modestie !

  5. Annie dit :

    tu cherches un thème ?
    pour celui-ci non les textes apparaissent en noir, et les liens soulignés

  6. Charl' dit :

    J’ai presque cru à une « curieuse » métaphore… 😀
    Ma mère en fait aussi des maison, et ils sont énormes.

  7. […] rigole ! Propriété privée ; la propriété c’est le vol (pour rester dans la bonne culture). Les cornichons ; je pensais à un hommage à Nino Ferrer (wikipedia, nino, lescornichons), mais non … Le ruban […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s