C’ est pas possible ! Mais quelle idée de partir aujourd’hui !

Et puis, quelle chaleur !

Tous ces gens sur ce parking, je ne vais jamais oser sortir de ma voiture !

Je ne peux m’ empêcher de revoir l’ image de mes parents, ce matin, quand je suis parti. Mes parents ! Ils auront vraiment tout fait pour m’ offrir, malgré tout,  la possibilité de me construire une vie agréable !

Allez ! Une voiture se colle contre la mienne !

– Monsieur ! Vous pouvez vous décaler un peu ?

– ……….

– Monsieur !

Ah ! Quand même, il se tourne vers moi.

– Pourriez-vous vous décaler un peu pour que je puisse sortir de ma voiture ?

– Pourquoi ?

– Il me faut de la place pour mon fauteuil.

– Bon

Allez, il faut que je décide à sortir. Je n’ arrive pas à m’ habituer à ces regard mi-curieux, mi-étonnés qui m’ observent en coin, chaque fois que je dispose mon fauteuil et que je me glisse dedans. On dirait qu’ ils attendent que je me casse la gueule !

Ce soir, je serai au bord de la mer ! Enfin !

Seul. Hélas. J’ aurais aimé partager ces moments avec une amie. Le temps passe. Je vais avoir quarante ans. Et puis mes parents qui voudraient tant avoir des petits-enfants.

Mais, j’ y crois ! Il faut que je me dise que j’ y crois !

C’ est les vacances ! Il faut que j’ en profite !

Oublier l’ accident ! Oublier le fauteuil ! Oublier la solitude ! Oublier le travail !

Quel programme !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s