Le petit garçon doit avoir une dizaine d’années.
Il entre dans la petite épicerie de son village.
L’épicière coupe un morceau d’emmenthal à l’aide d’un grand couteau. Elle repose le gros couteau, se saisit d’un plus petit et se coupe une tranche très fine du fromage.
Le petit garçon la regarde.
Il voit la fine tranche de fromage disparaître entre les lèvres rouges de l’épicière.
Il salive.
Il lui en veut.
Puis il oublie.
Et la même scène se répète chaque fois qu’il entre dans la petite épicerie.
La tranche fine, presque transparente.
Les trous du fromage.
Il attendra encore des années avant de pouvoir déguster une tranche fine d’emmenthal.

Publicités

Une réponse "

  1. Gballand dit :

    Jolie « madeleine ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s