Conséquences pour l’environnement

En France, 75% des rivières et 50% des eaux souterraines contiennent des pesticides dans une quantité supérieure aux normes autorisées.

On a retrouvé dans les eaux de surface de l’AMPA (produit de dégradation du glyphosate), du diuron, du glyphosate (principe actif du désherbant Round-up), de l’isoproturon et de l’aminotriazole entre autres.

Les pesticides dans les fruits et légumes

Il est fréquent que les fruits et légumes soient contaminés par des résidus de pesticides. Cette contamination est tolérée tant que la teneur en pesticides ne dépasse pas un certain seuil.

Il faut savoir que les pesticides sont plus concentrés dans la peau des fruits et légumes. Il vaut mieux éplucher, gratter ou au moins bien rincer les fruits et légumes avant de les consommer.

Les fruits et légumes issus de l’agriculture biologique peuvent eux être consommés avec la peau, car ils ne sont pas contaminés par les pesticides. Rappelons que c’est souvent dans la peau que l’on trouve le plus de fibres et de vitamines.

 

                           ==================

 

Les jardins et espaces verts consomment 10% des pesticides en France.

En France, les pesticides qui peuvent être vendus aux particuliers doivent porter la mention « emploi autorisé dans les jardins ». Ils ne doivent pas se prétendre biodégradables ou inoffensifs pour l’environnement.

Le glycophosphate est l’ingrédient actif (matière active) de certains désherbants, il est irritant, pollue l’eau et est toxique pour les organismes aquatiques. Comme tous les produits phytosanitaires, son impact est plus ou moins grand.

De nombreux produits du jardin sont des 2 ou 3 en 1 (le truc qui fait tout). Exemple d’illustration en pathologie humaine : « J’ai des poux, je me mets en même temps un produit qui soigne les verrues »

Il semble que les matières actives distribuées soient souvent de vieux stocks de vieux produits. De plus, le manque d’information et de compétence des jardiniers amateurs les conduit d’autant plus à mal utiliser ces produits, voire à surdoser. Les vendeurs dans les magasins qui vendent ces produits n’ont pas reçu de formation spécifique.

Si vous devez utiliser des pesticides, lisez attentivement la notice d’utilisation. Portez des gants et une tenue couvrante. Ne traitez pas les végétaux en présence d’enfants ou d’animaux.

En effet, les pesticides employés dans le jardin se retrouvent ensuite à l’intérieur des maisons. Ils sont transportés par les animaux domestiques, les semelles de chaussures et les vêtements des personnes qui les utilisent. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s