Métamorphose de Narcisse

source

 

Publicités

Une réponse "

  1. Fanette dit :

    Sacré Dali, de vraies histoires rocambolesques dans ses tableaux, des symboles forts, toutes ses angoisses héritées et transmises…Du grand art comme on n’en voit plus beaucoup.

    Explication du tableau : La Métamorphose de Narcisse

    Dans la mythologie grecque, Narcisse était un beau jeune homme qui tomba amoureux de son propre reflet dans l’eau d’une cascade; il se noya, s’étant jeté dans l’eau pour embrasser son image. Son corps ne fut pas retrouvé, mais à la place, on trouva une fleur qui porta son nom.

    Phénomène optique :
    Cette toile peinte par Dali en 1937 s’impose, tout d’abord sur le plan technique, par les spécialistes comme un phénomène optique. Pour que l’effet se réalise, l’admirateur doit provoquer chez lui un strabisme engendrant un dédoublement des deux images similaires (narcisse et la main). En accentuant le strabisme, les deux dédoublements se chevauchent au centre de la toile pour ne former qu’une image unique, une unité. Il y a donc à la fois destruction et réunification demandant un travail psychique pour établir des liens les formes.

    Narcisse :
    Dans la mythologie grecque, Narcisse était un beau jeune homme qui tomba amoureux de son propre reflet dans l’eau d’une cascade; Il se noya, s’étant jeté dans l’eau pour embrasser son image. Son corps ne fut pas retrouvé, mais à la place, on trouva une fleur qui porta son nom.
    Ici, Narcisse, à gauche, symbolise l’homme s’octroyant valeur et beauté et vivant dans la seule considération de lui-même car il se regarde le nombril. Ce Narcisse est immobile ce qui sclérose son âme, sa conscience et son intelligence.
    Cette immobilité le fossilise en bloc de matière de couleur douce, se rapprochant du calcaire, le fondant dans les roches de l’arrière plan, lui donnant enfin l’aspect d’un mort vivant.

    La Main :
    La main, à droite, l’homme se libère de son orgueil. Pour cela, l’homme figé renaît en une Main d ‘ Homme symbolisant l’activité. Celle-ci engendre un Nouvel Homme dû à l’éclosion de l’œuf. Cette Main traduit l’efficacité car elle n’est ni volage, ni inconsciente, ni paresseuse d’esprit et d’efforts comme Narcisse.
    De ce nouvel œuf naît un nouveau dieu sous forme de nouvelle fleur (narcisse). De l’œuf s’échappe la partie démoniaque de l’ancien Narcisse sous forme de serpent. Ici le jeune homme est montré avant et après la métamorphose en une main tenant un œuf craquelé d’où pousse la fleur narcisse.

    Arrière-plan :
    Derrière Narcisse, une dizaine de personnages prennent des poses, se regardent et s’écoutent, intensifiant ainsi l’empreinte du narcissisme. L’homme sur le piédestal renforce naturellement cette idée.
    Le ciel aux nuages à tendances rouges est signe d’apocalypse.

    Conclusion :
    Pour dernière remarque, on peut dire que dans la toile, Narcisse s’endort à cause de son orgueil, celui-ci devenant narcotique, on terminera en affirmant que Narcisse est en narcose (même racine).

    lien : http://pageperso.aol.fr/guangyi22/SDali.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s