pr25510.jpg

La voiture a roulé toute la nuit, nous emportant vers ce qui allait être notre nouvelle vie. Au petit matin de ce jour d’ été le prêtre nous attendait dans la petite chapelle.

C’ était un homme jovial, le visage rouge avec des grosses mains. Il m’ avait recueilli comme des dizaines d’ autres jeunes dans son foyer. Il fallait que la cérémonie  se déroule très vite avant que les parents de ma future femme arrivent.

Je ne les connaissais pas, ils ne me connaissaient pas non plus, j’ ai pu ainsi les croiser au détour d’ un couloir alors que le mariage avait eu lieu. Il était trop tard pour faire quelque chose. La jeunesse permet d’ apprécier un tel moment comme une aventure.

Dans le petit réfectoire, deux cuisinières à l’ accent du sud avait, en secret, préparé un repas de fête. Elles sont toujours dans ma mémoire.

Le prêtre s’ amusait du bon tour qu’ il venait de jouer. Il aurait fait n’ importe quoi pour ses jeunes, lesquels se laissaient gagner par l’ atmosphère joyeuse qui s’ était installée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s