Vous allez sûrement vous dire que j’insiste un peu trop avec cette chanteuse, surtout ceux qui ne la supportent pas, il en y en a, je le sais. Mais après tout, il y a bien des socialistes ( pardon, mais c’est venu tout seul ) que je ne supporte pas pas, alors chacun son truc.

Je puise dans cette voix l’émotion dont tel l’oxygène j’ai besoin pour vivre et évoluer. L’émotion, le bouillonement intérieur, ce qu’on ne voit pas de l’extérieur et qui est la cause du malentendu permanent entres les êtres. Ce qui donne l’énergie nécessaire pour surmonter les freins que la vie impose.

Une mélodie, une voix, un personnage c’est ce que je trouve chez cette chanteuse dont je partage les tourments.

Pour revenir à quelque chose de plus concret, mais qui illustre bien le besoin d’ évasion dont on a besoin. C’est bientôt Pâques, dans un mois je crois, et à cette occasion, c’est la tradition certains consomment du chevreau. Quand je faisais les marchés, pendant cette période, tout autour de moi, des sacs de jutes bien fermés renfermaient des petits chevreaux dont les gémissements me glacaient tandis que le paysan évoluait tranquillement à côté de ce sac qui de temps en temps tressautait.

Depuis, mais cela existait sûrement, j’ai appris ces derniers jours, que ces bébés chevreaux sont enlevés à leur mère dès le dixième jour et vendu à des  » engraisseurs « . Une rampe constituée de fausses mamelles distribue du lait artificiel, élaboré  » scientifiquement  » par des  » nutritionistes « . Le lait avec beaucoup de recherches s’appelle  » Mamellor  » .C’est une chose normal pour le paysan dont l’ objectif est  » le retour sur investissement immédiat « .

Tous n’ agissent pas de la sorte, j’en suis sûr et c’est au consommateur de s’informer. C’est pourquoi, penser en termes de cher ou pas cher ou moins cher dans l’alimentation c’est faire preuve d’ignorance et de refus de voir les choses en face.
Entendu à la radio :  » Rendez-vous compte, un kilo de pommes est plus cher qu’un paquet de gâteau « .
Comment peut-on comparer ces deux produits par le prix ? Qu’est-ce qui est le plus profitable à l’organisme, la pomme ou le gâteau fabriqué à partir de matières premières dénaturées par la recherche du profit ?

Pour exemple, manger bio a un coût supplémentaire sur certains produits, mais faire cet effort entraîne une meilleure santé.
Consommer du pain bio a un coût, mais savez-vous que 40 % de la production de pain traditionnel sont jetés quotidiennement ?

La viande est chère ! Arrêtons de manger de la viande, elle n’est plus nécessaire à nos organismes qui ne sont plus sollicités comme autrefois.

Il est aussi important de se remettre en cause que de critiquer les grandes surfaces qui de toutes façon existent pour faire du profit et non pour vous nourrir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s