marathon-10k.jpg

Origine image

Je reviens de loin. Longtemps j’ai cru que je ne pourrais plus reprendre le sport.
J’ai au cours de ma vie, toujours eu une relation particulière avec le sport. Pratiquant un peu de tout, pas mal, mais pas bien non plus.


Pas bien ne veut rien dire, mais ayant côtoyé des personnes performantes, je ne pouvais m’empêcher de subir une sorte de complexe.
Essayer de courir avec un marathonien entraîné ou avec un cycliste performant c’est à tout coup se remettre en cause et il faut de la volonté pour continuer et se dire qu’après tout il faut se contenter de ses possibilités.
La pratique d’un sport a de sain le fait que l’on soit quasiment obligé d’être en recherche d’amélioration, pour sa satisfaction personnelle, mais surtout pour maîtriser ses efforts pour une meilleure utilisation de son corps.
Après avoir fait du foot jusqu’à la trentaine, j’ai repris le jooging à 40 ans. Cela m’a permis de m’arrêter de fumer. Et je dois dire que cette activité sportive, pour ma part, même si elle est difficile, est la discipline la plus complète.
Elle fait appel à l’utilisation de son corps comme moyen de déplacement. Au bout de quelques mois, quand on se connaît, quand on sait maîtriser ses efforts il se produit alors une symbiose grisante avec la nature.
Là on commence à vouloir mesurer ses performances. On s’inscrit dans des courses. Puis dans un 20 km Et vient le moment où l’on a envie de participer à cette fête qu’est un marathon. Participer à cette course est le rêve de tous les coureurs de tous âges. Les temps varient de 2h15 à 5 h. Pour ma part, j’ai mis 4h15 pour ma première participation au marathon de Lyon, mais courir dans les rues de Lyon un dimanche matin d’octobre avait quelque chose de grisant malgré l’inévitable défaillance des 30 km Il reste 12km 500 à faire, mais au prix de souffrances pas très éloignées du masochisme !
A la suite d’un accident, j’ai dû arrêter et ce fût une longue période inactive jusqu’à ce mois-ci où j’ai enfin put reprendre la marche, le vélo et même le foot en vétéran, très vétéran !!
Et là c’est le bonheur !

Publicités

"

  1. patriarch dit :

    Et bien tu en as de la chance. J’ai fait de l’atlétisme (100 et 200 mètres, ainsi que du saut en longueur) surtout pendant la saison mort de rugby, ça me permettait à l’époque de faire des sorties de mon bled. Puis en septembre, je reprenais le rugby 3/4 aile gauche.
    En déplacement, je faisais un peu de footing les dimanches matin quand je restais sur place. Et puis, j’ai commencé à avoir du mal à respirer (amiante) et maintenant, Nous faisons notre virée le matin vers 7 heures 1/2 car il y a moins de pollution vers ces heures là. L’après midi, même en ce moment, il ne faut pas y penser.

    Alors, oui,tu as de la chance de pouvoir le faire !!

  2. patriarch dit :

    Tiens, il y a la photo de mon chien Ennot, maintenant !

  3. lespoulets dit :

    Moi, je dis bravo, j’ai 35 ans, je fais du basket mais j’avoue que j’ai du mal mais finalement quand je lis ce post et en y réfléchissant bien, c’est pour beaucoup dans la tête avant les jambes. Avec de la volonté on peut non pas déplacer des montagnes mais se déplacer soi même toujours en courant et surtout, je crois que le vrai secret : c’est prendre du plaisir !

    En tout cas, chapeau pour le marathon.

  4. […] aller sur le blob en question cliquez ici Posted in Non classé. Tags:Basket, courir, jogging, marathon, […]

  5. Michèle dit :

    Vétéran , bonne continuation, sans excès !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s