L’enquête publiée au sujet des salaires des dirigeants des grosses entreprises, laquelle, d’ailleurs revient régulièrement sur le devant, m’a permis de réfléchir sur le problème des inégalités en matière de salaires et des frustrations qu’elles engendrent.
La question du salaire est la question centrale de la construction d’une société, car qu’on le veuille ou non, il est sous-entendu, dans ces différences de salaires, la différence entre les individus.
Les hommes sont-ils tous égaux ? Ont-ils tous les mêmes chances ? Sans la notion d’argent, les hommes seraient-ils placés au même niveau dans une société échappant à toute logique économique ?
Si l’on partageait entre tous le travail et le salaire. C’est à dire tout le monde gagne un salaire identique et les tâches sont partagées entre tous !
Soit on étalonne la valeur des tâches, par exemple la valeur du travail d’un professeur, la valeur du travail d’un mécanicien ou d’un chauffeur routier. Soit on établit des tâches tournantes, de façon à équilibrer la pénibilité
En effet, comment évaluer en terme financier la valeur d’un homme ?
Comment évaluer la productivité d’un mécanicien par rapport à celle d’un professeur ?
Comment évaluer les différents degrés de responsabilités aux différents postes, au sein d’une entreprise? Le président d’une grande entreprise est-il plus responsable que l’ouvrier qui construit une machine ou une voiture ? Au vu de l’historique de tous les évènements catastrophiques qui ont touchés des grans groupes, on peut se poser la question.
Tout cela fait pas mal de questions ! Il faut les reprendre une à une.
1° Les hommes sont-ils tous égaux ?
Un être humain vaut un être humain. accepter une autre éventualité n’est pas pensable malgré ce qui se passe dans le monde. Ou alors faut-il prendre en compte dans ce raisonnement les différences de motivations, d’intérêts ? Ce qui est bon pour le Nord ne l’est pas forcément pour le Sud. mais voilà que je repars dans les questions.
2° Le partage du travail et du salaire de manière égalitaire avec un roulement des tâches, c’est à dire que le mécanicien devient professeur et le professeur mécanicien. le PDG devient ouvrier et inversement. ou pour partager de manière égale le travail et le revenu, il faudrait évaluer les tâches en tenant compte de la pénibilité, des études, de la morphologie, de la productivité. le temps de travail du mécanicien serait plus court que celui du professeur.
3° Donner à tous les mêmes chances de façon à permettre aux familles à faibles revenus d’offrir à leurs enfants les mêmes études que les enfants de familles favorisées.
4° Différencier les salaires et les revenus. C’est à dire permettre à chacun de s’exprimer dans le domaine où il excelle, ce qui implique que soit l’Etat participe directement soit que les résultats financiers contribuent à cette démarche. Chacun recevrait le même salaire auquel s’ajouterait le revenu produit par les entreprises.
Tout cela sans prendre en compte les différentes personnalités que nous représentons tous ! La motivation, le courage, la volonté. ces notions sont-elles encore de mise à l’heure actuelle ?
La notion même du travail est remise en cause, dévalorisée !
Nous sommes pris dans un système mondial qu’il n’est plus possible de maitriser, entre les impératifs économiques et le développement personnel de chacun d’entre nous.

Publicités

Une réponse "

  1. jacques dit :

    Re bonjour Cher Motpassant.

    Ici et…là-bas, je retrouve les mêmes critiques contre la gauche….
    Alors, fort cordialement, je vous invite à lire le document ci-dessous. Vous y découvrirez que le PS va au-devant de vos voeux…(est-ce possible…).

    C:\Documents and Settings\Nous\Local Settings\Temporary Internet Files\Content.IE5\NNDZZWPP\rapport_hdesir-_Žconomie_de_ma_rché_écologique_et_sociale3[1].pdf

    Bonne lecture.

    jf.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s