feuilles1.1193916759.jpg

Quelques nuages timides ne peuvent ternir le beau ciel bleu de ce jour de Toussaint.

Le jour de la fête de tous les saints.

Mais surtout jour de visite au cimetière.

Même si ce jour est le seul de l’année consacré aux morts, il a toujours gardé, me semble-t-il, sa solennité.

C‘est l’occasion pour les familles de se retrouver pour évoquer les disparus.
C‘est un jour particulier.

Il coinçide avec les premiers froids, les premières gelées. Les vêtements d’hiver sortent des armoires.

Les étalages de chrysanthèmes diffusent une douce lumière colorée empreinte de tristesse.

Les platanes laissent entrevoir leurs solides branches tachetées, tandis que les feuilles s’accumulent à leur pied.

C‘est aussi un jour férié qui laisse place au calme.

Les poêles ont déjà commencé à entamer les réserves de bois.  Les morts d’hier et ceux d’aujourd’hui sont réunis dans un même temps et dans un même souvenir.

Publicités

"

  1. patriiarch dit :

    Pour nous,les tombes sont trop loin. Nous nous ferons incinérer,comme celà plus de problèmes pous nos enfants.

  2. Tony Pirard dit :

    Jamais,je vais au cimetíère…! pure hypocrisie.

    Quelqu’uns maltraitent uns aux autres quand sont vif,montrent une indifférence et aprés avoir perdu pleurent..!.

    Et notamment,la viste fais mal à santé..!

    Phrase: « La morte c’est si pauvre pour une vie pleine de richesse.. »

    Tony do Brasil

  3. Michel Petit dit :

    Incinérer ? moi aussi – et mes cendres dans le jardin, au pied du pin semé (oui, semé – pas planté) il y a 15 ans, et déjà haut de 15 m au moins.

    La mort – c’est bien la SEULE chose que tous les humains aient vraiment en commun, riches ou pauvres, d’ici ou d’ailleurs… et cependant, c’est celle dont ils ont le plus de difficulté à parler, à reconnaître comme étant le lot de toute l’humanité.

  4. Michèle dit :

    Toussaint !

    Oui ce jour existe encore !

    Daniel : mea-culpa de ma longue absence ici, mais j’ai maman 87 ans chez nous…depuis bientôt 15 jours. Donner aux vivants ce que nous pouvons encore donner.

    La mort….c’est une page qui se tourne, mais pour moi, mon père vit toujours en moi, guide mes pas…étonnant mais cette année, hier, je ne suis pas allée sur sa tombe, j’irai aujourd’hui, il n’y aura pas la foule des curieux, des cancans, des hypocrites qui se sentent obligés de franchir la porte du cimetière ce jour de Toussaint…

    J’étais poussière, je retournerais en poussière ….je volerai au gré du vent, il m’emportera où il veut , peut-être jusqu’au Brésil près de Tony ?

    Daniel , vous savez ou tu sais comme les écrits comptent pour moi….une petite carte postale, 2 mots font un grands bonheur….à bientôt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s