J’ai lu, hier, un texte intéressant concernant l’éventualité d’une attaque contre l’Iran. L’auteur, avec un talent certain s’adresse au peuple iranien en lui faisant part de la solidarité du peuple français et implicitement du reste du monde. Le peuple français serait aux mains d’irresponsables, de va-t-en-guerre. Rien que cela.

C‘est ainsi que j’en suis venu à me poser la question du choix. Ce choix devant lequel on est confronté tout au long de sa vie. Il y a des choix heureux, des choix malheureux, des choix hasardeux, mais souvent se sont des choix qui n’engagent que soi-même, à la rigueur le cercle familial.

Mais quand il s’agit de faire un choix qui engage un pays, la difficulté est immense par ses conséquences et quand il s’agit de faire le choix d’entrer en conflit avec un autre pays, c’est encore plus grave. C’est entrer dans un cycle de violence, de morts, de destructions.

La responsabilité qui pèse alors sur les épaules des responsables politiques dans ces périodes demande beaucoup de sang-froid et une grande connaissance des éléments responsables de ces tensions.

En aucun cas la situation actuelle ne permet de dire que la décision d’une attaque est proche. Il faut cependant être conscient qu’elle peut évoluer rapidement.

Et dans cette hypothèse, la France doit se tenir à l’écart.

Livre de François Heisbourg «  Iran, le choix des armes «  permet de se faire une opinion concrète reposant sur des faits et non sur des fantasmes.Ce grand pays est dirigé par un personnage dangereux. Ce ne sont pas les dirigeants français qui sont dangereux, celui qui est dangereux c’est le dirigeant iranien. Il ne faut pas retourner la situation.

Il est vrai que l’on pourrait se poser la question de savoir pourquoi l’Iran ne pourrait-il pas posséder la bombe alors que de nombreux pays l’ont. Le Pakistan représente sûrement une menace tout aussi présente.

Un traité de non-prolifération des armes nucléaires a été signé en 1968 par l’ensemble des nations sauf :

 L’Inde qui a réalisé une explosion nucléaire le 18 mai 1974 et y a renoncé immédiatement après, en déclarant que cette explosion avait un but pacifique. Mais a repris les recherches plusieurs années plus tard et dispose maintenant de l’arme nucléaire, ayant procédé à de nouveaux essais les 11 mai et 13 mai 1998. Peu après, l’Inde annonce un moratoire unilatéral sur les essais nucléaires.

Israël

Le technicien israélien, Mordechai Vanunu, a révélé au Sunday Times, dans un article paru le 5 octobre 1986, que son pays dispose de l’arme nucléaire.

Selon ses informations, Israël disposerait d’un arsenal de 100 à 200 ogives. Selon un rapport du Ministère de la Défense des États-Unis, rendu public en 2004, Israël aurait un total de 82 ogives. Elle pourrait avoir réalisé un test d’explosion dans le Pacifique avec la coopération de l’Afrique du Sud, le 22 septembre 1979.

Pakistan

Le Pakistan a développé l’arme nucléaire principalement sous la supervision du docteur Abdul Qadeer Khan. Les 28 mai et 30 mai 1998, le Pakistan procède à 6 essais nucléaires en réaction aux 5 essais indiens avant de déclarer un moratoire unilatéral le 11 juin 1998.

Source Wikipédia

L’Iran, pour sa part a signé ce traité et doit donc le respecter. Ce contentieux étant aggravé par la personnalité de son dirigeant. Le pouvoir exécutif se compose du Guide de la révolution, il est élu par l’Assemblé des experts.

Le guide suprême actuel est l’ayatollah Ali Hossein Khamenei (désigné en 1989).

Le guide de la révolution est commandant en chef des forces armées ; il contrôle le renseignement militaire et les opérations liées à la sécurité ; lui seul a le pouvoir de déclarer la guerre.

Vient ensuite le président Mahmoud Ahmadinejad (élu en juin 2005).

Source Wikipédia

L’Iran avec ses capacités de nuisances au niveau du terrorisme et doté d’une arme nucléaire pourrait devenir, pour la région une menace réelle.

Fort de tous ces éléments, que faire ? Laisser faire et attendre de voir ce qui se passera. L’Histoire du monde a démontré que certains personnages pouvaient se lancer dans des aventures incontrôlables et meurtrières. Faut-il prendre ce risque ? Il est évident que non.

Il faut par des négociations, comme cela a été fait avec la Corée du Nord aboutir à un accord.

Je reviens à l’origine de mon billet. Dans ces situations les gouvernants doivent faire des choix. Ils ont en principe tous les éléments, des connaissances que nous n’avons pas.

Non à la guerre ! Slogan contre la guerre du Vietnam.

Mais qui peut être pour la guerre ? Quel fou peut se déclarer favorable à la guerre ? C’est la raison pour laquelle, à la lecture de ce billet qui fustigeait les autorités françaises et s’adressait au peuple iranien lui assurant le soutien du peuple français est une initiative sympathique, qui ne peut recueillir que des louanges. Les dirigeants iraniens ne vont pas manquer de se servir de ces soutiens mondiaux pour se fabriquer une ‘ victimisation » à bon compte. Assurer le peuple iranien du soutien du monde entier tout en dénonçant ses propres dirigeants est, à mon avis, une erreur. C‘est apporter une crédibilité aux dirigeants iraniens qui n’en demandait pas tant. Alors qu’à l’inverse et justement par le moyen d’Internet, il faudrait dénoncer les dérives de ce pouvoir. Cette façon de se flageller me paraît une démarche curieuse.

Extrait de ce site :Parce qu’aujourd’hui, je ne peux accepter que des dirigeants se targuant de la légitimité d’une démocratie corrompue par les noces monstrueuses du pouvoir, de l’argent et des moyens de communication, se permettent de promettre mille morts et mille souffrances en mon nom.

Parce qu’aujourd’hui, ceux qui ont été élus sur la base de promesses creuses dévoilent leur plan véritable et que celui-ci se propose d’aller porter la guerre, la mort et la souffrance en terre étrangère en mon nom.

Parce qu’aujourd’hui, le french doctor jette le masque et promet le pire en notre nom, à un peuple qui a pour principal défaut d’être assis sur une énorme réserve de cette ressource noire que la planète entière convoite.

Parce qu’aujourd’hui comme hier, je crois la guerre n’est que l’affaire de quelques cyniques qui œuvrent pour leur profit personnel et que la grande majorité des peuples s’en passerait fort bien.

Prendre position sur des phrases aussi définitives conduit, soit à approuver, soit à désapprouver et à ce moment là passer pour un complice, soit à être indifférent. Mais si on ne veut pas entrer dans ce schéma et que l’on essaie de comprendre, d’analyser, on se rend compte que les choses ne sont pas si simples. Je suis toujours choqué par la facilité avec laquelle certains portent des attaques contre leur propre pays. Que l’on soit d’une sensibilité politique différente des gouvernants en place, soit, mais cela ne justifie en rien des propos remettant en cause les valeurs de ce pays.

Faire un choix est toujours difficile, il n’y a pas de place pour la simplicité.

Publicités

"

  1. Le motpassant dit :

    Depuis bientôt un an, j’exprime mes sensibilités sur l’actualité, la littérature, la peinture et la vie quotidienne.
    En ce qui concerne la politique, je me fixe comme ligne de comprendre, d’analyser et surtout ne jamais tomber dans la facilité. Et ce n’est pas facile !
    C’est la raison pour laquelle, je me permets de demander aux commentateurs éventuels d’apporter leur pierre dans le respect de mes opinions, tout comme je respecte les leurs.
    Je supprimerai donc tous les commentaires n’apportant que des critiques sans argument.
    Je ne souhaite pas me battre, mais comprendre.

  2. lamauragne dit :

    Voici ci-dessous une de mes anciennes Notes sur le sujet….:

    Le nucléaire iranien
    J’apprends que des intellectuels français viennent de publier un “appel aux dirigeants européens” à propos du nucléaire iranien.

    Au cours du colloque qui a aboutit à cet appel, plusieurs intervenants “ont comparé la menace émanant de l’Iran à la situation qui prévalait dans les années 1930, lors de la montée du péril nazi”.

    Cà m’a fait quelque chose. N’écrivais-je pas ici même, dès le 15 novembre, une Note intitulée “Hitler ou…Munich?”.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s