Georges Seurat naquit à Paris dans une famille aisée de la bourgeoisie et n’aura jamais le souci de vendre ses oeuvres.
Son père, Chrysostome Antoine Seurat, était huissier de justice auprès du Tribunal de la Seine. Homme solitaire et taciturne, il vivait dans sa résidence d’été au Raincy, où il cultivait ses fleurs et ne rendait visite qu’une fois par semaine le mardi à sa femme et à son fils boulevard Magenta à Paris.
Georges fut très proche de sa mère, Ernestine Faivre, qui sut lui donner son affection ainsi qu’à ses deux aînés et fut très tôt initié à la peinture par son oncle maternel Paul Haumonté-Faivre, marchand de tissus et peintre amateur.
Sa vocation ne fut ainsi jamais contrariée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s