Caroline Aigle

Fugacité de la vie
Dès des premiers instants tu as saisi ta vie.
Très tôt, tu as su donner un sens à celle-ci.
Tu surmontais les difficultés avec aisance et courage.
Ton cœur était ouvert à tous.
Quand tu as levé les yeux, tu as su que le ciel serait ton domaine.
Tu rêvais de percer les nuages. De survoler la terre.
De voler plus haut que les oiseaux.
C’est en conquérante que tu es montée dans ton avion.
Point de peur, point d’excitation, juste un grand calme.
C’était dans l’ordre des choses. Tu n’as jamais douté.
Tu ne voulais rien démontrer. Rien prouver. Tu voulais juste voler.
Ce fût quelques mois de bonheur. Du bonheur rien pour toi.
Mais la vie en avait décidé autrement.
Malgré ta volonté.
Tes forces ont décliné.
Peu à peu, tu as rejoint le ciel, ce ciel que tu avait tant rêvé de parcourir.
Tu as pris ton envol sans ton bel avion gris.
Mais les gens qui t’aiment savent que tu es là-haut.
Et quand leurs regards s’élèvent, les nuages dansent .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s