image google

La traction roule depuis longtemps, la nuit est tombée quand ils s’arrêtent dans la cour d’une grosse ferme de la Haute-Saône. Dans l’après-midi, sans lui demander son avis, il lui avait dit de le suivre.

– Allez, viens.

Ils entrent dans une cuisine surchauffée, plusieurs personnes sont autour de la table. Il y a là, le père, la mère et les trois filles. Ils sont accueillis avec joie et il se demande comment et où son père a pu rencontrer ces gens. Il s’assied, mal à l’aise, ce n’est pas son milieu et il n’aime pas ces rires bruyants et grossiers du moins c’est l’image qu’il en a. Les verres se succèdent. Il tombe de sommeil.

image google

– Allez ! Réveille-toi ! Il veut que le jeune homme soit solidaire, qu’il l’approuve. S’il savait combien chaque seconde qui passe le sépare de lui.

Il a vite compris que l’homme avait fait tout ce chemin pour une des filles. C’est une belle fille blonde qui ne peut pourtant cacher des éclairs de vulgarité.

Elle sait que l’homme est là pour elle. Elle en paraît heureuse. Malgré la présence de son fils, le père se laisse aller à des paroles et des gestes qu’il feint d’ignorer. La soirée s’éternise quand le père se lève enfin. La fille les suit et tous trois partent dans la nuit froide vers le logement de celle-ci.

Dans la cuisine, seul, il attend. Les bruits sont à peine atténués par la mince cloison. La honte s’abat sur lui. Sa vie part en morceaux.

image google

Dans les mois qui suivirent ce fut une succession d’événements de ce genre, jusqu’à son départ de la maison. Ne pouvant obtenir de son fils qu’il cautionne ses actes le père a préféré l’éloigner, il avait compris qu’ils n’auraient jamais rien en commun.

On l’a abandonné, sans armes. Il doit dorénavant se construire seul. Seul, il doit déchiffrer les codes de la vie.

Il ne savait pas que qu’ils ne se reverraient jamais. Il est mort dans la solitude ayant peu à peu éloigné tout le reste de la famille. Sait-il le mal qu’il a fait ?

Motpassant

image google

Publicités

Une réponse "

  1. patriarch dit :

    Bien sûr qu’il le sait,c’est la raison qui l’a poussé à couper les ponts. Il se dégoutait lui même ! Bonne soirée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s