Une marguerite cultivar « Pink whirls » (Osteospermum). (résolution réelle 3072×2304)

image wikipédia.
Une marguerite cultivar « Pink whirls » (Osteospermum).
 

Ce texte extrait du blog de Pierre Rabhi exprime avec précision et talent la manière dont je tente, souvent avec insuccès de gérer ma vie. Il est des hommes comme lui qui en quelques lignes savent reproduire des sentiments profonds. Je vais de temps en temps sur son blog et je suis admiratif de la sagesse de cet homme. Alors je sais que d’aucun diront que ce discours est angélique, que la réalité quotidienne implique de se battre pour atteindre un certain niveau de vie. Nombreux sont ceux qui, en raison de leur lutte quotidienne ne peuvent que subir leur condition mais c’est pourtant souvent au sein de cette population que l’on trouve la sagesse et le bon sens. Car, réfléchir à sa condition d’être humain, à sa présence sur la planète est en fait une richesse.

Toute ma vie professionnelle s’est faite dans le bio, dont j’ai été un pionnier dans le pain et les rencontres que j’ai eu l’occasion de faire ont toujours été enrichissantes parce que j’ajoutais un produit à grande valeur symbolique dans leur quotidien. J’ai déjà eu l’occasion d’en parler dans ce blog, je n’y reviens pas mais je sais que je fais toujours partie de la vie de mes clients. Quel que soit le domaine où l’on travaille, il faut être conscient que l’on fait partie d’un tout, que chacun apporte sa pierre à l’édifice. Pour cela il faut rétablir le dialogue au sein des entreprises, à travers les générations et cela ne peut se faire que par la volonté de chacun et ne sera surtout pas apporté par la politique. Être fier de son travail, est-ce utopique ?

Pardon pour la longueur du billet.

<<Il ne faut pas s’accrocher aux alternatives en se disant qu’elles vont changer la société. La société changera quand la morale et l’éthique investiront notre réflexion. Chacun doit travailler en profondeur pour parvenir à un certain niveau de responsabilité et de conscience et surtout à cette dimension sacrée qui nous fait regarder la vie comme un don magnifique à préserver. Il s’agit d’un état d’une nature simple : J’appartiens au mystère de la vie et rien ne me sépare de rien. Je suis relié, conscient et heureux de l’être.

C’est là que se pose la question fondamentale : qu’est-ce que vivre ? Nous avons choisi la frénésie comme mode d’existence et nous inventons des machines pour nous la rendre supportable. Le temps-argent, le temps-production, le temps sportif où l’on est prêt à faire exploser son cœur et ses poumons pour un centième de seconde… tout cela est bien étrange. Tandis que nous nous battons avec le temps qui passe, celui qu’il faut gagner, nos véhicules, nos avions, nos ordinateurs nous font oublier que ce n’est pas le temps qui passe mais nous qui passons. Nos cadences cardiaques et respiratoires devraient nous rappeler à chaque seconde que nous sommes réglés sur le rythme de l’univers.

L’intelligence collective existe-t-elle vraiment ? Je l’ignore mais je tiens pour ma part à me relier sur ce qui me parait moins déterminé par la subjectivité et la peur, à savoir l’intelligence universelle. Cette intelligence qui ne semble pas chargée des tourments de l’humanité, cette intelligence qui régit à la fois le macrocosme et le microcosme et que je pressens dans la moindre petite graine de plante, comme dans les grands processus et manifestations de la vie. Face à l’immensité de ce mystère, j’ai tendance à croire que notre raison d’être est l’enchantement. La finalité humaine n’est pas de produire pour consommer, de consommer pour produire ou de tourner comme le rouage d’une machine infernale jusqu’à l’usure totale. C’est pourtant à cela que nous réduit cette stupide civilisation où l’argent prime sur tout mais ne peut offrir que le plaisir. Des milliards d’euros sont impuissants à nous donner la joie, ce bien immatériel que nous recherchons tous, consciemment ou non, car il représente le bien suprême, à savoir la pleine satisfaction d’exister.

Si nous arrivions à cet enchantement, nous créerions une symphonie et une vibration générales. Croyants ou non, bouddhistes, chrétiens, musulmans, juifs et autres, nous y trouverions tous notre compte et nous aurions aboli les clivages pour l’unité suprême à laquelle l’intelligence nous invite. Prétendre que l’on génère l’enchantement serait vaniteux. En revanche, il faut se mettre dans une attitude de réceptivité, recevoir les dons et les beautés de la vie avec humilité, gratitude et jubilation. Ne serait-ce pas là la plénitude de la vie ?>>

Motpassant

Publicités

"

  1. patriarch dit :

    Sujet très bien amené et traité. je suis entièrement d’accord avec toi !
    ciao et bonne soirée !

  2. patriarch dit :

    j’ai construit pas mal de four banal. Par ici, chaque ferme ou village avait le sien.

  3. Michèle dit :

    …Merci, je passe, je lis, je m’imprègne de tous ces mots qui ne sonnent pas creux.
    En plus Michelle avec 2 « ailes » « L », je peux mieux m’envoler.
    Le lien chez Pierre : super !

  4. Pénélope dit :

    Donner du sens et du contenu à sa vie… Hélàs, le consumérisme ne nous porte pas à la méditation. Serions nous alors trop conscients, tant que les chaussures bien trop chères des bambins deviendraient quantités négligeables.
    Parfois, je pense à cette parole, qui doit être issue de quelque texte du Dalaï Lama et qui dit, à peu près :
    Lorsque tu commets une action, pense à la coupe que tu remplis, celle du bien ou celle du mal. Car nul ne sait laquelle débordera, et quelle est la goutte qui la fera déborder.
    Bises Pénélope

  5. zara dit :

    c’est un article qui me motive encore plus dans ce que je fais…j’en suis fière, et je trouve que j’ai le droit de me sentir fière de vouloir faire du bien aux autres….de vouloir faire passer un message et de vouloir faire reflechir…oui, on est un grand ensemble, n’importe la race, la couleur, l’age…on fait partie de la même terre, la même énergie…

    et j’adore Pierre Rabhi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s