Weizhein Liang née en Chine se destinait tout d’abord à la littérature, c’est sa tante professeur à l’Académie des Beaux Arts qui l’a initiée à la peinture. Elle s’est tout spécialement consacrée aux natures mortes.

 

De la douceur…..

Toujours de la douceur…..

    Encore de la douceur…….

De la douceur toujours……

 Encore, encore de la douceur……

Publicités

"

  1. Mais comme ces peintures sont douces… merci bcp, le regard se pose admiratif.. biz cjm*

  2. lechantdupain dit :

    En effet que de sensibilité féminine au travers de ces toiles. Je ne connaissais pas du tout ce peintre. Merci de me faire entrevoir son oeuvre !

  3. melle bille dit :

    douceur et subtilité, on en sent presque le parfum…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s