evolutionofman.1176048092.jpg 

Le billet de Melle Bille, entres parenthèses écrit avec un talent inégalable, concernant  » questcequetuferasquandtuserasgrand  »  » et bien que celui-ci soit empreint d’humour m’incite malgré tout ( je suis comme ça ) à une introspection forcément un brin nostalgique. Car, qui peut dire  » j’ai fait exactement ce que je voulais être quand j’étais petit « . L’enfance n’est faite que de rêves où tout est possible. Et c’est au fil des années que petit à petit ceux-ci se détachent comme des feuilles mortes d’automne. Mais il y en a tellement que l’on peut se permettre d’en perdre et même d’en gâcher, on se dit que de toute façon on a le temps, on n’imagine pas le bout de sa vie. La jeunesse ne compte pas le temps, elle en profite, pour elle il ne s’arrêtera pas, il lui donnera toujours la possibilité de se poser quand le moment sera venu.

Puis cette jeunesse, sans rien dire, en douce, s’atténue, laisse prise à la réalité. Le moment est venu de faire des choix, si cela est possible. Les jours et les mois qui paraissaient longs autrefois deviennent soudains plus courts et plus lourds.

Il s’agit alors de construire pour arriver au fil des années à intégrer le fait que l’on est de passage et que l’essentiel est de respecter la vie avec tout ce qu’elle implique comme obligations, mais aussi qu’elle est une source de bonheurs.

Sinon j’ai voulu être : militaire, marin, mécanicien, ferrailleur ( je passais mes vacances d’été chez un ferrailleur, c’était le bonheur, dix mètres de hauteur de revues, de livres, des voitures à démonter, des usines entières à casser, le bonheur !!! ) puis bûcheron ( dans les Vosges, normal ) puis acteur genre Delon ! éducateur, prêtre. Surtout pas prof, désolé Posuto, mais j’ai été poursuivi par les études ! Finalement après plein de petits boulots boulanger, oui mais boulanger bio !

Publicités

"

  1. Posuto dit :

    AAAAHHH !
    Ben, moi, Kiki, je l’affirme, le pain est la meilleure chose qui soit ! (je cachais des tartines et des croutons sous mon lit quand j’étais petite)
    C’est pourquoi je n’ai jamais voulu être boulangère : je savais que l’intérieur du magasin disparaitrait sous mes canines…

  2. Posuto dit :

    Mon tout bon, comment vous en vouloir de ne pas aimer le boulot de prof ! L’EN est une grande machine qui pour certains a joué de bien néfastes rôles, même si pour moi elle a toujours servi de havre ! Chacun son destin, c’est bien la morale du billet initial de Melle Bille !
    RV

  3. Notre squelette évolue et l’homme change… Belle ascension !! et gardons nos rêves.. BIZ CJM*

  4. melle bille dit :

    je le savais! je le savais, qu’il y avait dans la douceur des billets un côté « bon comme le pain »!!!!!
    pour moi, ce sera complet, si possible…;-))))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s