603px-langues_de_la_france1.1173971532.gif 

Au début du siècle dernier et même plus récemment les anciens utilisaient un patois différent parfois selon leur localisation au sein d’un même village. Mes grands- parents, 84 et 80 ans parlent entre eux un patois bien spécifique à un secteur de l’Ardèche.Il existait pratiquement autant de dialectes que de de terroirs.
Puis la langue française, avec la scolarisation est devenue la règle. Cependant certaines régions persistent à vouloir conserver leur propre dialecte. La Corse, que je connais bien, est l’exemple même de cette volonté de perpétuer un langage ancestral en ayant établi l’apprentissage de la langue corse à l’école. La Bretagne a fait de même.
Langues intégrées dans le système scolaire :
dans le cadre de la loi Dexionne : basque, breton, catalan, occitan,
depuis 1974 : corse
depuis 1981 : tahitien mélanésiennes,
depuis 2006 : Gallo, langue mosellane, l’Alsacien.
 A l’heure de l’Europe il est paradoxal de constater la volonté d’utiliser un langage qui alimente un régionalisme proche du repli sur soi. Cela va jusqu’à la modification des panneaux de signalisations comportant une traduction. Ces régionalismes sont la source d’un nationalisme du passé, lequel dans ces régions est entre les mains de personnages souvent irresponsables. Ces langues ou dialectes sont importantes pour l’histoire, mais ne devraient pas sortir du domaine associatif ou familial .
L’article du Courrier International ci-dessous démontre s’il en était besoin les dérives de ce phénomène :
Le gouvernement de Catalogne subventionne des films X pour contribuer à la diffusion du catalan. Le Département de politique linguistique a alloué 14 700 euros d’aides au réalisateur Conrad Son pour trois films érotiques intitulés Mémoire de poisson, La mer n’est pas bleue et Laura n’est pas seule, consacré à l’initiation sexuelle d’une jeune femme « religieuse, dévote et travailleuse ». Conrad Son, sympathisant des nationalistes de l’ERC (Gauche républicaine de Catalogne), a nombre de films en catalan à son actif, tels Nits de passió (Nuits de passion), Dones de foc (Femmes de feu) ou Les pilinguis de l’àtic (Les putes du dernier étage). Le réalisateur sait qu’une langue « doit pouvoir […] pénétrer dans les moindres recoins », a déclaré au quotidien ABC le leader nationaliste Josep-Lluís .
Publicités

"

  1. Trés enrichissant comme commentaire. Là où je vis et ou je continue de grandir on parle « chti ».. je le comprends bien…. racines de Terre et du temps. Amitiés CJM*

  2. melle bille dit :

    j’ai moi aussi tiqué légèrement (hips, ai-je fait par devers moi) en lisant cette brève insolite. Mais imaginez un film X en vieux patois Savoyard. Ben je sais pas trop, mais je crois que ça me ferait vraiment rire. Au-delà de votre très pertinente analyse;-)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s