Il est rare que j’utilise le collé-copié, mais j’ai lu ce texte sur le magnifique site :http://www.herodote.net/evenements/evenement.php?jour=2930301

En ces temps d’éléctions, il n’est pas inutile de regarder ce qui ce faisait  autrefois.

Le 1er mars 293, l’empereur romain Dioclétien instaure la «tétrarchie», une forme originale de gouvernement à quatre.

Un soldat lucide

Dioclétien est un soldat de grand mérite originaire des régions du Danube. Il comprend que le gouvernement de l’empire dépasse désormais les forces d’un seul homme.

La pression des Barbares se fait de plus en plus forte aux frontières et certaines provinces comme la Gaule en arrivent à se gouverner seules.

Dans l’année qui suit son arrivée au pouvoir, en 286, Dioclétien se donne un collègue, Maximien. La cohabitation se passe bien. Dioclétien complète alors le système avec deux nouveaux empereurs d’un rang inférieur. C’est la tétrarchie.

Dioclétien et Maximien prennent le titre d’Auguste. Le premier gouverne l’Orient (capitale : Nicomédie, en face d’Istanbul), le second l’Italie et l’Afrique (capitale : Milan).

Les adjoints prennent le titre de César. Constance Chlore gouverne l’Espagne, la Bretagne et la Gaule (capitale : Trèves), Galère l’Illyrie (capitale : Sirmium, dans la Hongrie actuelle).

L’empereur découpe les vastes provinces de l’empire et crée des circonscriptions de taille plus réduites, plus faciles à organiser et défendre.

Rome n’est plus le siège du gouvernement. La Ville éternelle est délaissée au profit de villes frontalières plus proches des légions.

Dans le même temps où il décentralise l’administration de l’empire, Dioclétien éprouve la nécessité de renforcer sa cohésion culturelle et politique. C’est pourquoi son règne est marqué par de violentes persécutions contre les communautés chrétiennes qui refusent de sacrifier au culte impérial.

Vie et mort de la tétrarchie

Selon la règle qu’ils ont eux-mêmes fixée, Dioclétien et Maximien se retirent de leur plein gré en 305.

Mais leurs successeurs se montrent moins désintéressés et la tétrarchie sombre très vite dans les luttes intestines, non sans avoir préparé la scission de l’empire entre l’Orient (grec) et l’Occident (latin).

On peut voir à Venise, sur le mur extérieur de la basilique Saint-Marc, une sculpture en pierre rouge qui représente les tétrarques. Elle a été découverte à Constantinople et ramenée par des croisés.

tetrarchie.1172828481.jpg

Publicités

Une réponse "

  1. Bien triste fin pour un projet éclairé!
    Intéressant de rappeler cet épisode.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s