chouette.jpg 

Il lui arrive souvent de faire preuve de naïveté, de croire que tout va s’arranger, que les vautours vont disparaîtrent, les exploiteurs se convertirent en de charmants personnages bonhommes, à l’écoute des autres. 

Il lui est difficile de se situer entre la naïveté ( confiance absolue ) et la nécessité d’être assez fort pour affronter les difficultés, laquelle l’entraîne dans la défiance, dans l’appriori.

La soif d’être en phase le plonge souvent dans des malentendus qui le ravagent.

L’utopie l’enlace comme une maîtresse envahissante qu’il rejette tout en goûtant ses délices. Il cherche le regard approbateur, prometteur de fusion. Il guette la parole libératrice par laquelle, il avancera dans la joie.

Il veut donner, se donner, espérant un retour qui n’arrive pas , car il ne discerne pas quand il faut donner et quand il ne faut pas donner. Il se fourvoie, le don n’est pas porteur de retour. le don doit se faire dans la force et non dans l’inquiètude, la faiblesse.

Le temps, les années se font attendrent, pour lui apporter le recul qui lui permettrait de calmer son coeur, de se libérer, d’ouvrir ses ailes à ceux qu’il aime.

Se rendre accessible, pour, lui est source de conflits intérieurs dont l’issue est toujours le repli sur lui-même, espérant pour une autre fois, un sursaut salutaire.

Son besoin de reconnaissance est un puits sans fond, son corps s’use à force d’exposer son âme sans retenue, quitte à l’entrainer à la dérive.

L’enfermement et les larmes sont ses refuges, mais aussi ses appels. Ses cris restent dans sa gorge et l’étouffent, jusqu’à l’effrondrement. Pourtant il est aimé, respecté, tout est à sa portée, il n’a qu’à se servir. On lui dit que la vie s’ouvre à lui, il lui faut la saisir sans retenue.

Motpassant

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s