vogue.jpg

  Bernard Henry-Lévy dans son éditorial du Point fait un bilan de l’année écoulée et qualifie les blogs de nombrilisme planétaire et ajoute, je cite :  » C’est l’année, cependant, où le nombre des ex-bloggers a rejoint celui des bloggers – preuve que le nombrilisme n’est peut-être pas, tout compte fait, un journalisme. « Fin de citation.

             Je lis toute les semaines cette chronique que j’apprécie. Bernard Henry-Lévy est sans contestation un écrivain philosophe de grand talent. Il a les qualités, le talent, la connaissance pour analyser le monde, communiquer ses réflexions dans tous les supports qu’il désire.

           Mais alors pourquoi s’en prend-il aux blogs ? Pourquoi des millions de personnes ne pourraient-elles pas s’exprimer à leurs manières, selon leurs talents, leurs connaissances. Il n’y aurait donc qu’une certaine « élite  » qui aurait le droit de s’exprimer ? Son éditorial et d’ailleurs celui des autres journalistes ne sont que des blogs !

          Je reste persuadé que les blogs sont pour beaucoup l’occasion d’écrire, de réfléchir, cela ne peut-être que positif. Il est évident qu’il ne faut pas tomber, comme je le vois souvent dans la démagogie. Il ne s’agit pas non plus de vouloir exposer un savoir que l’on a pas. Au contraire, faire l’effort d’objectivité, de recul ne peut-être que bénéfique pour les autres et pour soi-même.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s